Notre histoire en bref

1995-2015

Le CRACPP a démarré ses activités de façon modeste. D’abord connu sous le nom de Magasin-Partage de La Petite-Patrie, il ouvre ses portes en décembre 1995, à l’initiative du Collectif en sécurité alimentaire de La Petite-Patrie. Il a pour mandat de répondre aux besoins grandissants de ses habitantEs et de leur donner le choix selon leurs préférences en matière d’alimentation. En 2002, le Magasin-Partage devient le CRACPP, étendant progressivement ses services sur la défense des droits des personnes en situation de précarité. Malgré une belle croissance qui s’en est suivie, le CRACPP fait face en 2013 à des difficultés administratives et financières, ouvrant la porte à l’arrivée d’une nouvelle administration en 2014. Après une remise sur pied et une réorganisation majeure de la mission, du fonctionnement interne et de ses activités, le CRACPP se tourne vers l’avenir et s’engage dans le développement de plusieurs projets innovateurs qui serviront sa mission de lutte contre la pauvreté.

2016

Une fois le remaniement et la consolidation des activités bien entrepris, le CRACPP décide de bonifier son offre de services alimentaires en ajoutant un point de service au chalet de La Place. Ce nouvel espace de distribution permet de répondre aux besoins alimentaires dans l’Est du quartier de la Petite-Patrie et de mieux desservir l’ensemble des membres du CRACPP.

La même année, le CRACPP participe à la mise en place d’un projet de récupération des fruits et légumes invendus au Marché Jean-Talon. D’une durée de trois mois, le projet permet de former un partenariat entre plusieurs organismes communautaires, d’offrir un lieu d’engagement bénévole unique et de récupérer 11 tonnes de fruits et légumes, qui sont redistribuées aux personnes en situation de précarité dans le quartier

2017

Après deux années de travail de réflexion, d’opérationnalisation et de budgétisation, le projet d’épicerie solidaire est mis sur pied. Sous le nom Le Panier engagé, l’épicerie permet aux membres de compléter leur comptoir alimentaire sans alourdir leur budget. Son ouverture en décembre permet aussi le lancement d’une nouvelle activité d’entraide de Noël, l’Opération des fêtes de La Petite-Patrie.

L’année 2017 marque aussi la reconduction et la consolidation du projet pilote avec le Marché Jean-Talon. Désormais autonome grâce à l’acquisition d’un camion de livraison et d’un chauffeur à temps partiel, le CRACPP prends les rênes du projet, qui devient La Récolte engagée.

2018

Le Panier engagé prend du galon alors que le CRACPP décide d’y intégrer les comptoirs alimentaires et les dépannages. Le CRACPP apparaît dorénavant comme une grande épicerie, où les membres peuvent circuler entre les différentes allées de la même façon que dans un magasin classique.

La Récolte engagée prend elle aussi de l’ampleur et permet le développement de projets connexes et complémentaires. Les Marchés engagés (kiosque de vente de fruits et légumes) sont mis sur pied afin de rejoindre et sensibiliser des jeunes et leur famille dans le quartier. Puis, les Cuisines Créatives voient le jour grâce à l’embauche d’un cuisinier, permettant de transformer les produits « moches » issus de la Récolte engagée